Connaître l’œil et ses défauts éventuels



L’œil est constitué principalement de la cornée, du cristallin, de l’iris et de la rétine.

La technologie de la photographie s’est inspirée du fonctionnement de l’oeil. Dans un appareil photo, l’objectif remplace cornée, le diaphragme remplace l’iris, le zoom remplace le cristallin et la rétine remplace la pellicule. Le nerf optique transmet au cerveau les signaux qui seront transformés en informations. Dans un œil sans défaut, l’action conjuguée de la cornée et du cristallin projette l’image sur la rétine. Si cette mise au point ne se fait pas correctement, c’est que le fonctionnement de l’œil présente un ou plusieurs défauts : myopie, hypermétropie ou astigmatisme. 71% de la population française présente des troubles visuels.


LA MYOPIE


La myopie est due à un œil trop long ou trop puissant et elle se caractérise par la difficulté à voir de loin et une excellente capacité à voir de près. Dans le cas de la myopie, l’image d’une forme éloignée se forme en avant de la rétine. Comme la mise au point arrive trop tôt, la réflexion de l’image que reçoit la rétine est floue. L’œil ne peut pas compenser ce défaut. La vision de près quant à elle est nette. La myopie fait chuter rapidement l’acuité visuelle (AV). A partir d’une valeur de 0,5 dioptrie, l’acuité chute à 5/10 et la vision devient floue dès 2 mètres.


Le moyen de corriger la myopie est d’utiliser un verre concave. Ce verre est plus large sur les bords qu’au centre, grâce à quoi l’image se forme nettement sur la rétine.



L'HYPERMETROPIE


L’hypermétropie est due à un œil trop court et se caractérise par une difficulté à voir de loin et encore plus de près. Dans le cas de l’hypermétropie, l’image d’une forme proche ou éloignée se forme en arrière de la rétine. Cette difficulté peut être à l’origine de céphalées car l’œil tente en permanence d’amener l’image sur la rétine.


Faute de compensation naturelle, le moyen de corriger l'hypermétropie est d’utiliser un verre convexe. Ce verre est plus fin sur les bords qu’au centre, grâce à quoi l’image est ramenée sur la rétine. Le verre n’améliorera pas forcément la vision mais soulagera les yeux. L’hypermétropie est trois fois fréquente que la myopie (10% vs 30% des français).


L'ASTIGMATISME


L’astigmatisme est lié à une irrégularité de la cornée, qui présente une forme ovale et non sphérique. Il se caractérise par une déformation de la perception des objets, à la fois de près et de loin. L’astigmatisme s’accompagne d’une myopie ou d’une hypermétropie.


Le moyen de corriger l’astigmatisme est d’utiliser un verre torique, qui n’a pas la même puissance selon les méridiens. L’épaisseur de ce verre est ajustée en fonction des défauts de la cornée et/ou du cristallin.



LA PRESBYTIE


La presbytie est une évolution naturelle de la vue, qui survient après 40 ans, et qui est liée à une baisse de l’élasticité et de la capacité d’accommodation du cristallin. Elle se caractérise par la difficulté à voir nettement de près ; l’image de l’objet rapproché se forme derrière la rétine.

Il existe plusieurs moyens de corriger la presbytie. Les verres progressifs multifocaux apportent une solution aux presbytes qui font aussi l’objet d’une correction de loin ou d’un astigmatisme. Des verres de proximité ou unifocaux peuvent être utilisés pour corriger la seule vision de près. La presbytie concerne 40% des français.


INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Covid - 19 : La maison Coffignon est en mesure de vous recevoir en toute sécurité. Nous vous invitons à prendre rendez-vous.

HORAIRES D'OUVERTURE 

Lundi 

Mardi 

Mercredi

Jeudi 

Vendredi 

Samedi 

Dimanche 

 

10h - 19h

10h - 19h

10h - 19h

10h - 19h

10h - 19h

10h - 18h

Fermé

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône
calendar%20the%20real_edited.png
Screenshot 2020-11-01 at 18.53.31.png