Dangers de la lumière bleue : pour qui ? pourquoi ? comment se protéger ?

La lumière bleue est apparue au grand jour avec l’usage intensif des écrans, la lunette anti lumière bleue s’imposant comme le moyen de s’en protéger. Cependant, le sujet de son émission et de ses dangers n’est pas nouveau. La lumière bleue est partout.




QUI EST CONCERNE PAR LES DANGERS DE LA LUMIERE BLEUE ?


Que vous passiez du temps devant un écran ou que vous marchiez souvent à l’extérieur, vous êtes potentiellement concernés. En effet, toutes les personnes exposées à la lumière bleue plus de 30 minutes par jour auraient besoin de se protéger. C’est vrai en particulier des personnes qui ont des antécédents familiaux (cataracte, DMLA).


Les enfants sont plus sensibles que les adultes aux méfaits de la lumière bleue. Avant 10 ans, leur œil n’est pas en mesure de filtrer complètement la lumière. Les lunettes pour écran, filtrant la lumière bleue, leur seront particulièrement recommandées pour préserver leur sommeil et leur santé.


LA LUMIERE BLEUE, QU'EST-CE QUE C'EST ?


La lumière bleue est partout. Les longueurs d’onde situées entre 380 nanomètres et 500 nanomètres constituent la partie du spectre qui définit la lumière bleue. Elle se situe en bordure des rayons UV invisibles. Elle est très éblouissante car très énergétique (on parle de rayons High Energy). Elle est émise par les sources artificielles que l’on connaît (ordinateur, téléphone portable, téléviseur…) mais aussi par le soleil. La partie constituée par les ondes bleu-violet est celle à laquelle nous sommes de plus en plus exposés avec les écrans.


QUELS SONT LES DANGERS DE LA LUMIERE BLEUE ?


La partie de la lumière bleue la plus nocive se situe au plus proche des rayons ultra-violets. Une exposition prolongée aux rayons de lumière bleue (ou lumière Haute Energie Visible)) peut provoquer des lésions de la rétine et du cristallin (source Inserm). La lumière bleue fait partie des facteurs de risques avérés de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA) et supposés de la cataracte.


L’hormone du sommeil, la mélatonine, régule le rythme du corps avec le temps. Elle est synthétisée lorsqu’il fait plus sombre et elle indique au corps qu’il va devoir se reposer en entrant dans une période de sommeil. Cette hormone est sensible à la lumière. Pour bénéficier d’un sommeil réparateur, il est impératif de se protéger de la lumière bleue artificielle, surtout en fin de journée.



POUR SE PROTEGER, QUELLE PROTECTION LUMIERE BLEUE FAUT-IL ADOPTER ?


La lumière bleue naturelle (celle du soleil) nous environne toute la journée. Aujourd’hui les écrans à micro-leds ont remplacé les lampes à incandescence des éclairages et les écrans à tubes des téléviseurs qui ne produisaient pas de lumière bleue. Ces mêmes micro-leds équipent les écrans de tablettes et de smartphones. Tout comme les éclairages LED, les écrans tapissés de micro-leds sont émetteurs de lumière bleue en grande quantité. Ce qui explique la surexposition actuelle de nos yeux à la lumière bleue. En attendant que les écrans et les éclairages soient tous équipés de filtres, la seule solution efficace pour se protéger est la lunette anti lumière bleue. Avec une lunette pour écran, la lumière bleue est filtrée sans correction. Elle est donc utilisable par tous, à tout âge, quel que soit l’état de la vision.