top of page

Faire contrôler sa vue

En France, 20% de la population des plus de 20 ans portent des lunettes et 96% chez les plus de 50ans. Mais quand faire contrôler sa vue et par qui ? Parents, quand faire dépister la vue de votre enfant ? On vous explique tout.


Quand faire dépister la vue de son enfant ?


Le dépistage visuel chez les enfants est primordial pour vérifier le bon développement des voies visuelles.


A la naissance, lors du contrôle de santé, le service de pédiatrie réalise déjà un dépistage de santé oculaire du nouveau né.

Ensuite, c'est le pédiatre traitant qui s'assure que la motricité et la coordination (œil/main) se développent correctement. Il posera également des questions aux parents afin de vérifier un comportement anormal (un bébé qui louche, qui se cogne ou ne réagit pas aux stimulus visuels...). De ce fait, il pourra référer à un ophtalmologiste en cas de doute sur la santé oculaire du nourrisson.


Lorsqu'il y a des antécédents familiaux particuliers (des parents ayant de fortes corrections ou des maladies oculaires spécifiques) alors il faudra faire consulter le nouveau né dans les 6 mois suivant sa naissance.

Lorsqu'il n'y a pas d'antécédents familiaux, un contrôle à 1 an peut être réalisé, ce rendez-vous permettra de vérifier les réactions visuelles de l'enfant face à un stimulus et de vérifier le bon développement des voies neuro-visuelles.


Lorsque l'enfant commence à se sociabiliser et qu'il apprend à parler, un contrôle visuel pourra alors être pratiqué avec sa coopération. Ce premier examen participatif peut avoir lieu à 3ans avant la rentrée en maternelle ou pendant cette première année.

Ce premier examen est souvent fait en deux temps : un premier rendez-vous de contrôle et un deuxième en ayant mis des gouttes au préalable (skiacol) qui permettront de neutraliser le travail oculaire.

Si lors de cet examen, rien n'est diagnostiqué alors refaire un contrôle avant ou pendant la première année du cour préparatoire.



Faut-il un courrier du médecin traitant pour consulter un ophtalmologiste ?


Le domaine de l'ophtalmologie est libre d'accès, et ne nécessite donc pas de courrier pour consulter.


Néanmoins, quand un patient recherche un ophtalmologiste, il faut veiller à se renseigner sur les spécialités du praticien. En effet, comme toute discipline médicale, les ophtalmologistes ont des spécialités :

- pédiatrie

- chirurgie cataracte

- chirurgie réfractive

- pathologies oculaires

- pathologies palpébrales

Et beaucoup d'autres. De plus, en cas de consultation pour une opération quelconque, n'hésitez pas à consulter d'autres avis auprès d'autres médecins.



A quelle fréquence consulter son ophtalmologiste ?


- Pour un enfant de 1 à 16 ans : une consultation annuelle est recommandée, attention, pendant de fortes poussées de croissances, ces contrôles peuvent être rapprochés : l'enfant grandit, ses yeux aussi !

- Pour un adulte de 16 à 40 ans ne portant pas de lunettes sans problème de santé oculaire : une consultation tous les 5 ans est recommandée afin de vérifier la santé oculaire ou de contrôler la vue

- Pour un adulte de 16 à 40 ans porteur de lunettes sans problème de santé oculaire : une consultation tous les 2 à 3 ans est recommandée

- Pour un adulte de 16 à 40 ans porteur de lunettes avec un problème de santé oculaire ou une forte correction : une consultation annuelle est recommandée (elle peut être plus fréquente si le médecin le juge nécessaire)

- Pour un adulte de +40 ans porteur de lunettes sans problème de santé oculaire : une consultation est souvent nécessaire tous les 2 à 3 ans

- Pour un adulte de +40 ans porteur de lunettes avec problème de santé oculaire : une consultation annuelle est recommandée (elle peut être plus fréquente si le médecin le juge nécessaire)



Combien de temps est valable une ordonnance ?


Une ordonnance pour des lunettes est valable entre 6mois et 5ans en fonction de l'âge :

- Pour un enfant de -6ans : l'ordonnance est valable 6mois

- Pour un enfant de 6 à 16ans : l'ordonnance est valable 1an

- Pour un adulte de 16 à 42ans : l'ordonnance est valable 5ans

- Pour un adulte de +42ans : l'ordonnance est valable 3ans


Les conditions pour pouvoir réutiliser une ordonnance pendant le temps impartie, est de ne pas avoir de contre-indication, en cas de mention contraire :

- Ordonnance non renouvelable : signifie que l'ordonnance n'est utilisable et applicable qu'une seule fois, après quoi il ne sera plus possible de la réutiliser et il faudra donc une nouvelle ordonnance.

- Ordonnance non modifiable : signifie que les valeurs de corrections prescrites ne peuvent pas être rectifiées en cas de non adaptation ou d'évolution de la correction. Il sera donc nécessaire de reconsulter l'ophtalmologiste en cas de modification à apporter.

- Ordonnance non modifiable et non renouvelable : signifie que l'ordonnance n'est utilisable et applicable qu'une seule fois sans modification possible.

Ces conditions sont imposées selon le bon vouloir de l'ophtalmologiste lors de la prescription.



Qui peut contrôler la vue ?


Les contrôles de la vision et de la santé oculaire se font en premier lieu par le médecin ophtalmologiste.

Dans le cadre d'une mise à jour de la correction, l'opticien peut contrôler la vue afin de renouveler les lunettes, sous réserve que l'ordonnance soit encore valide et sans mention contraire à sa réutilisation et réadaptation.

Enfin, depuis le 1er Février 2023 pour les personnes âgées entre 16 et 42ans, un orthoptiste a le droit de prescrire un équipement lunettes et peut de ce fait, contrôler la vision.


Chez Coffignon, nous prenons soin de vous faire essayer chaque nouvelle correction sur lunettes d'essais avant de commander vos nouveaux verres. De plus, nous sommes qualifiés à contrôler votre vue en cas de besoin.



Comment connaître la correction portée sur les lunettes ?


Si vous ne possédez plus votre ancienne ordonnance et que vous souhaitez savoir s'il y a du changement entre vos lunettes et la nouvelle prescription, alors l'opticien pourra mesurer la correction sur vos lunettes grâce à un appareil nommé Frontofocomètre. De ce fait, il pourra vous faire comparer la nouvelle correction à l'ancienne.


Chez Coffignon, une carte d'authenticité des verres vous est donnée pour chaque commande. Elle permet d'avoir vos corrections exactes et le type de verres que vous portez.



Est-il possible de faire des lunettes sans ordonnance ?


En France, la sécurité sociale et la mutualité, obligent une ordonnance selon les conditions citées plus haut.

Il est donc indispensable de présenter une ordonnance afin d'être pris en charge par les complémentaires santé.


Néanmoins, il est toujours possible d'acheter des lunettes sans ordonnance, qu'elles soient solaires ou non, correctrices ou non. Dans ce cas, il n'y aura aucune participation de la part des complémentaires santé et les lunettes seront intégralement aux frais du client.



Est-il possible de changer de lunettes avant les 2 années de cycle de remboursement ?


Les législations pour les remboursement sont strictes. Un renouvellement anticipé des lunettes est possible après 1an (date facture) lorsque :

- La correction (myopie, hypermétropie, cylindre de l'astigmatisme ou encore l'addition) a évolué d'au moins 0.50 sur un œil ou alors d'au moins 0.25 sur les deux yeux.

- La valeur de l'axe de l'astigmatisme (en cas de cylindre <1.00) a changé de 20° minimum si non changement de la valeur du cylindre

- La valeur de l'axe de l'astigmatisme (en cas de cylindre compris entre 1.25 et 4.00) a changé de 10° minimum si non changement de la valeur du cylindre

- La valeur de l'axe de l'astigmatisme (en cas de cylindre >4.00) a changé de 5° minimum si non changement de la valeur du cylindre

Si le changement entre dans l'un ou l'autre de ces cas, alors il y aura une prise en charge pour un renouvellement anticipé par la sécurité sociale et la mutuelle.


Néanmoins, dans les cas de pathologies ou de traitements jouant sur la vue, un renouvellement anticipé peut avoir lieu sans délai minimal à condition de présenter une nouvelle prescription médicale mentionnant la pathologie exacte et que celle-ci fasse parti de la liste dérogatoire.



Quels sont les tarifs pour un examen de vue chez un ophtalmologiste et chez un opticien ?


- Si l'ophtalmologiste est conventionné secteur 1 par la sécurité sociale, alors la consultation sera intégralement prise en charge par cette dernière et la mutuelle du patient.

- Si l'ophtalmologiste est conventionné secteur 2 alors il est libre de choisir ses honoraires.


- Les opticiens ont également le droit de facturer la prestation du contrôle de la vue. Dans le cas d'un renouvellement avec adaptation de la correction, 10€ seront alors pris en charge par la sécurité sociale.


Emy Cattin

Opticienne-Optométriste

Commentaires


bottom of page