Qu’est-ce que le daltonisme ? Quelles solutions ?

D’origine génétique principalement, le daltonisme affecte la perception des couleurs et peut s’avérer gênant, pour la conduite en particulier. Il concerne 8 % de la population masculine et seulement 0,5% des femmes.


daltonisme


COMMENT PERCEVONS-NOUS LES COULEURS ?


L’oeil est capable de distinguer plusieurs milliers de couleurs différentes, voire des millions (chiffres variables en fonction des études scientifiques menées).


Pour cela l’oeil dispose de récepteurs spécifiques permettant de « décomposer » chaque couleur, à partir de trois couleurs primaires : le bleu, le vert et le rouge. Physiologiquement, les cellules de la rétine se décomposent en :

· bâtonnets : cellules permettant la vision en faible luminosité,

· cônes verts (sensibles au vert), qui représentent 58 % du nombre des cônes,

· cônes bleus (sensibles au bleu), qui représentent 3 % . Ils sont peu nombreux mais de grande taille.

· Les rouges (sensibles au jaune), qui représentent 39 % du nombre des cônes.


La vision des couleurs se fait sur 3 axes :

· du clair au sombre,

· du bleu au jaune,

· du rouge au vert.


La combinaison des trois, permet à notre système visuel de recomposer une couleur spécifique. Nous sommes trichromates lorsque les trois types de cônes sont fonctionnels (vision normale). Si les cellules de la rétine transmettent une information erronée, résultant de la défaillance de l'un des types de cônes, l'impression constituée par le cerveau sera fausse. Chez les dichromates, il n'existe que deux types de cônes fonctionnels, en général les verts et les bleus. Chez le monochromate, l'anomalie visuelle est encore plus handicapante ; la personne voyant en noir et blanc.


daltonisme definition

QU’EST-CE QUE LE DALTONISME ?


L’altération de la perception des couleurs s’appelle la dyschromatopsie. Dans la vie courante on parle souvent de daltonisme, qui est en réalité un des cas de de dyschromatopsie mis en évidence par John Dalton en 1798. On l’appelle aussi de deutéranopie, qui est l’incapacité à distinguer le rouge du vert (absence des cônes sensibles au vert, cas d'anomalie le plus fréquent ). Dans les différents troubles de la vision des couleurs, le daltonisme est le plus plus fréquent, qui ne permet de percevoir que trois teintes : le bleu, le jaune et une teinte grise ou blanche.


Le daltonisme touche principalement les hommes car c'est un gène déficient faisant partie du 23e chromosome qui provoque la maladie. Ce chromosome (aussi appelé chromosome sexuel) est le déterminant du sexe de l'enfant. Ce chromosome n'est pas le même chez les hommes que chez les femmes. Chez ces dernières, il est constitué de deux chromosomes X. Chez les hommes, il est constitué d’un chromosome X et d’un chromosome Y. Le daltonisme rouge-vert est lié au chromosome X, raison pour laquelle il n’affecte pas les hommes et les femmes dans la même mesure ; 8% des hommes environ et moins de 1% des femmes.

https://www.hopitalpourenfants.com/infos-sante/pathologies-et-maladies/est-il-vrai-que-le-daltonisme-touche-uniquement-les-garcons


QUELLES SOLUTIONS POUR LE DALTONISME ?


Il existe une variété de formes de dyschomatopsie ; dans certains cas il est possible de compenser cette gêne grâce à un filtre de couleurs adapté, principalement pour le daltonisme rouge/vert. Ces filtres peuvent être essayés chez certains opticiens spécialisés. Ils vont permettre de renforcer la perception des couleurs (sans pour autant voir la couleur manquante).

On pourra se référer au site :

https://lesyeuxdudaltonisme.fr/traiter-le-daltonisme/


Le dépistage du daltonisme est effectué au moyen de chiffres et dessins constitués à partir de points de couleur, sur fond d'une couleur différente. Seul un examen ohtalmologique permet d'indiquer la catégorie de daltonisme.


daltonisme solutions