top of page

Les traitements de finition des verres

Il existe un grand nombre de finitions pour un verre, amincissement pour réduire l'épaisseur du verre, anti-reflet pour plus de transparence et de contraste, durci pour moins de sensibilité à la rayure, traitement hydrophobe ou oléophobe pour un nettoyage plus facile. On vous explique tout.

traitements des verres optiques

Amincissement


Dans le cas de fortes corrections (myopie, hypermétropie), l'amincissement est privilégié pour des raisons esthétiques mais aussi d’efficacité. L’épaisseur du verre peut être réduite d’un tiers environ. Ainsi, le verre sera moins épais, plus léger et donc plus confortable et plus esthétique pour le porteur. Dans certaines corrections, en alliant amincissement et taille adéquate de la monture, cela peut éviter que le verre ne dépasse de la monture.



Durcissant rendant le verre moins sensible aux rayures


Les verres organiques ayant remplacé les verres minéraux, un traitement de résistance est recommandé pour augmenter la durée d’utilisation des verres. Celui-ci consiste à appliquer un vernis afin de rendre le verre moins tendre et donc moins sensible aux rayures.



Anti-reflet


Les reflets sont perturbants pour le porteur de lunettes, en particulier lors d’une conduite de nuit. Ils le sont aussi pour l’interlocuteur lors d’une discussion.

Le traitement anti-reflet apporte une vision sans effet parasite donnant ainsi plus de transparence au verre et un contraste amélioré. Il protège contre les UV et/ou les lumières bleues.



Hydrophobe et Oléophobe


Le traitement Hydrophobe permet à ce que l'eau ruisselle sur le verre au lieu de rester statique.

Le traitement Oléophobe quant à lui, empêche les graisses de laisser des traces sur les verres.

Ces deux effets combinés permettent, lors passage de la microfibre sur le verre, une facilité au nettoyage grâce à un meilleur glissement de la microfibre sur le verre. Le nettoyage est ainsi plus efficace et rapide.



Anti-Lumière-Bleue


Il est avéré que la lumière bleue, générée par les environnements à LED, est néfaste pour l'œil mais surtout pour le cycle circadien. Une trop longue exposition ou une exposition tardive à une lumière intense, a une conséquence néfaste sur notre sommeil.

Le traitement anti-lumière bleue permet de filtrer cette lumière artificielle. Il en résulte une diminution de la fatigue visuelle et une amélioration de l'endormissement (lorsque celui-ci est porté dans un environnement à LED ou à écrans pendant au moins 1H avant le coucher).

コメント


bottom of page